Little Girls de Ronald Malfi par Valérie Bédard

LITTLE GIRLS     de Ronald Malfi, 2015, Pinnacle Books, Kensington publishing Corp.

 

  Dans ma quête du meilleur roman de maison hantée, j’ai lu un autre livre de la liste du site RIFFLE ( des dix meilleures histoires de hantise).

Little Girls est l’histoire de Laurie, une femme mariée et mère d’une petite fille.  Laurie hérite de la maison de son père à la mort de ce dernier, qui souffrait de démence et qui s’est apparemment suicidé.  C’est la maison dans laquelle elle a grandi jusqu’à la séparation de ses parents;  le mari et la fille de Laurie se prennent immédiatement d’affection pour la grande demeure.  Plutôt que de la vendre, Laurie accepte de plus ou moins bon grâce d’y passer une partie de l’été, le temps de régler les affaires de son défunt père.  Il faut dire que les souvenirs qu’elle garde de cette partie de son enfance ne sont pas tous heureux…  Et des évènements de plus en plus angoissants s’y produisent depuis leur arrivée.  Laurie est par ailleurs inquiète de la présence d’Abigail, une étrange enfant du voisinage qui se lie d’amitié avec la petite Susan, fille de Laurie.

  Je ne peux en dire plus sans gâter les surprises qui attendent le lecteur…  Ce roman présente deux « punchs » majeurs dans le dernier tiers du roman.  Le premier retournement est excellent et horrifiant à souhait!  Malheureusement le second tombe à plat, je n’ai pas pu y croire;  je trouve cela trop facile improbable.   J’ai trouvé le début du roman un peu lent mais le rythme s’améliore au fil de la lecture, le dernier tiers du roman s’avère vraiment palpitant.  Ça reste une bonne histoire, morbide  à souhait.  Notez que j’ai mieux apprécié BONE WHITE du même auteur, un autre roman fantastique, que je critiquerai sous peu.

Bonne lecture

Valérie Bédard 

Laisser un commentaire